béton armé bagarre 

  • Parce qu’on attendait ce nouveau titre (béton armé) depuis des mois :

A force de les suivre sur les réseaux, on les avait pratiquement accompagnés en studio, à la campagne. La préparation de cet opus allait-elle se prolonger jusqu’au printemps ? Les promesses seraient-elles tenues ? La tension était à son comble…Jusqu’à cette fameuse journée de décembre…

  • Parce qu’encore une fois, la claque annoncée est au rendez-vous :

L’esthétique affûtée du clip (réalisé par Helmi, qui est notamment aux manettes du clip Bugati de Tiga) colle parfaitement avec l’univers néo-rétro de la bande : couleurs criardes, costumes surtaillés, mouvements de caméra dignes du pire du meilleur des 90’s…Nos yeux piquent et en redemandent.

béton armé bagarre

  • Parce qu’on se voit déjà danser dessus :

Il faut se rendre à un concert de Bagarre pour comprendre le phénomène. A peine le groupe apparaît-il sur scène que la température monte à 40°C, dans une salle déjà chauffée à blanc. Premières notes : on se déchaîne, on se bouscule, les torpeurs s’entremêlent, unies dans une fureur de jouir poussée à son climax au bout de vingt minutes. Rien que ça.

  • Parce qu’enfin, on peut parler d’avant-garde :

Les paroles claquent sèchement et sûrement. C’est rond en bouche, ça s’écoute en boucle. Chanter en français, on (re)commence à aimer ça. Danser en français, ça y est, on a les bases. Mais entrer en transe en français, ça, c’est complètement neuf. Et le (bien aimé) label Entreprise ne s’y est pas trompé. Comme quoi, le miracle de Noël a bien eu lieu cette année…

  • Parce que ce groupe fait partie du meilleur de ce que vous écouterez en 2018 :

Il y a un sens inné de la fête niché chez ces cinq là…Une envie de transmettre bien plus que du (bon) son, de réenchanter tout ce qui a été brisé, de raccommoder toutes les convivialités nocturnes, histoire de ne former qu’une seule et belle cohorte bigarrée, éternelle jeunesse dans l’ivresse #cesoircestsamquiconduit

Alors on respire un grand coup et on décide, dès à présent et en toute simplicité, de retourner tout l’immeuble comme il se doit, en installant un ghetto blaster dans la loge de la gardienne, pour commencer. Allez, bordel, quoi !

 

 Béton armé, Bagarre (Entreprise) – Sortie de l’album : 23 février 2018

Image@Bagarre

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *