illustration

Nous vous avions déjà présenté cet illustrateur bosniaque installé depuis quelques années aux Etats Unis dans un de nos articles. On évitera donc de s’étendre plus longtemps sur le vécu de l’artiste, préférant nous attaquer au vif du sujet : sa dernière série d’illustrations intitulée Byronic.

Pour tout vous dire, on était déjà sous le charme des talents de Boris Pelcer et sa dernière série, « Byronic », n’a fait que renforcer ce sentiment d’admiration : de respect.  Inspiré par le héros byronien, ce romantique farouchement désabusé par son univers, il explore dans ces 5 nouvelles créations le thème de la romance impossible avec une approche très sombre, quasi mystique, plongeant ses personnages dans la solitude la plus extrême.

Encore une fois, il s’agit d’une démonstration de force, Boris Pelcer est parvenu à nous remettre facilement en place de par la maîtrise qui se dégage de ses dernières illustrations, encore une fois. Le réalisme est poussé dans ses retranchements et la composition toujours bien exploitée. On parlait déjà du jeu de textures dans l’article vous présentant Boris Pelcer, aujourd’hui on reste encore impressionné par la facilité avec laquelle il parvient à ajouter du volume, du corps, à ses créations.

Plus qu’un simple coup d’oeil, on vous conseille de prêter attention aux visuels exposés, les détails ont de quoi captiver.
La série : Byronic

illustration illustration illustration illustration

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *