De la peinture contre les barrières : Street Art Sans Frontières

11870868_1613797555567745_2615913305727645627_n

Tout projet commence avec une idée, une passion, une envie… Certains nous amènent à coté de chez nous et d’autres à l’autre bout du monde. Qu’ils soient petits ou ambitieux, ces projets transpirent notre vision du monde. Aujourd’hui Beware vous propose de nous intéresser à une association qui compte bien rapprocher les continents par le biais du street-art.

« Street Art sans frontières » ou SASF pour les intimes, est une association créée fin 2014 et qui se veut être un mouvement artistique libre et international. Concrètement, l’échange interculturel est au centre de cette initiative. Le street-art joue ici le rôle medium entre les différentes communautés. Il est le prétexte à l’échange, à l’ouverture et à la création.

Capture d’écran 2016-05-13 à 18.39.50

10911262_1534229796857855_6204546345628583717_o-1024x683

Origami-SASF-à-Abidjan-Côte-divoire

Mais pourquoi le street-art ? L’un des fondateurs de SASF, un jeune nantais animé par la soif de découverte et véritable couteau suisse professionnel, nous dévoile sa propre expérience de l’art urbain : « J’ai commencé à peindre dans la rue à l’adolescence après avoir rencontré par hasard des amis qui allaient faire des graffs. Je suis allé avec eux et j’ai mis le doigt dans l’engrenage. Si je me suis intéressé à l’époque à tout l’univers du street art, c’est surtout pour le sentiment de liberté, le côté anonyme et interdit. ».

Et il poursuit : « Clairement pour moi, ça a été une première porte ouverte sur l’art de manière plus générale. Aujourd’hui si je m’intéresse beaucoup à l’art contemporain, à la photographie, au graphisme ou à l’illustration, c’est grâce à cette première porte ouverte complètement par hasard. Et c’est en ce sens que l’association peut aussi être un premier pas pour de nombreuses personnes a travers le monde qui sont des artistes en devenir. ».

façade-de-18m-à-Sidi-Moumen-Maroc

10887665_1534229680191200_993109989406250913_o-1024x683

12009544_1629880397292794_2422336927724258631_n

 

Ce projet ne se concentre pas sur les mêmes besoins que les associations humanitaires classiques. Pour SASF, l’éducation reste un pilier qui œuvre pour « le bien être et le bonheur de l’humanité, l’amélioration de la condition des hommes et le respect de l’être humain ». Sur le terrain (au Maroc et en Côte d’Ivoire pour l’instant), les projets se traduisent par tout d’abord des prises de contacts, puis des rencontres et des échanges autour de débat d’idées, s’en suit la création de formes géométriques colorées grâce au graff ou à la sérigraphie. « Nous avons choisi de lutter contre cette notion qui résume l’art à une donnée technique. Nous voulons que les habitants soient acteurs de la transformation de leur quartier plutôt que de les laisser uniquement spectateur. ».

Selon SASF, les projets débutent parfois avec un peu méfiance, réflexe humain naturel face à l’inconnu, mais l’enthousiasme des enfants fait tomber les barrières et l’art devient le langage universel du partage. Des femmes, des enfants, des hommes, des différences, de la peinture et beaucoup de couleur, tels sont les ingrédients avec lesquels SASF jongle pour réussir à partager sa bonne humeur communicative.

Autofinancé en partie par des membres de l’association,  SASF cherche à l’heure actuelle des partenariats et des soutiens pour pouvoir mener à plus grande envergure leurs actions futures. À l’image de leur logo, Street-Art Sans Frontières est comme un origami, grâce à peu de chose comme une simple feuille blanche, on peut réaliser avec un peu de volonté, de beaux projets.

12011123_1629880323959468_2669473137073351070_n

10842175_1543111595969675_6353832955851339402_o-1024x682

11034210_1565484653732369_5395321824485721933_n

10580898_1532957256985109_7546788572233823638_o-1024x683

10857117_1527496490864519_2630875322114872779_o-1024x683

10848789_1529807750633393_5874968821792569058_o-1024x683

Origami-SASF-à-Marrakech-Maroc

1658391_1543111975969637_8666830587855328790_o-1024x682

le-projet-est-aussi-un-lien-intergenérationnel-Maroc

11924200_1621895864757914_4100526370794705649_n

11896083_1623046171309550_2277424616657619582_n

Casablanca-en-arabe-Maroc

Origami-Caméléon-Côte-divoire

1622372_1529807580633410_9192842912038696917_o-683x1024

11024667_1543112149302953_2622122410071451697_o-1024x682

 

Un grand remerciement à l’association SASF d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Crédit photo : SASF

Site web : CLIQUEZ ICI

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.