Exposition IN VITRO à la Maison de l’Architecture

Pour les dix ans de la Maison de l’Architecture d’Île-de-France, l’institution a décidé de mettre à l’honneur la jeune création en présentant une exposition sur les jeunes architectes et les étudiants en architecture. Cette exposition, appelée IN VITRO, se décompose en deux parties : la première présentant des projets de trente jeunes agences d’architecture françaises sélectionnées sur projets, et la seconde présentant des travaux d’étudiants en architecture.

Mathieu Hackenheimer - Venues in the city

Cette deuxième partie de l’exposition s’appelle n(expo)A : n étant le nombre des étudiants en architecture en Île-de-France, (expo) le facteur de leur engagement et A, l’architecture, ce pour quoi ils s’engagent. Soit n(expo)A, la formule d’une génération pour l’Architecture. Elle a été organisée par la Maison de l’Architecture et le collectif de jeunes architectes An, issus de cinq écoles d’architecture d’Île-de-France.

Une profusion eclectique de projets

Les travaux exposés (plus de cinq cent) ont été postés par les étudiants sur une plate-forme collaborative en ligne et là, profusion d’inventivité il y a ! Premièrement parce qu’il y a six écoles d’architectures franciliennes, chacune avec sa spécificité, et tout le monde, de la première année au master pouvait proposer une réalisation, sans obligation de format ni de support. Les images, photographies, plans, collages, défilent sur douze écrans au milieu desquels on se perd, on regarde un peu partout, entourés par un écrin fait de papier. L’intérêt de l’exposition étant de voir ce qui est dans l’air du temps ou ce qui va l’être bientôt.

Une véritable unité ne se dégage pas mais on remarque tout de même l’importance de l’image dans le rendu. Rien n’est laissé au hasard dans la représentation, tout est choisi, le cadrage, les couleurs, etc. On voit que la nouvelle génération d’étudiants en architecture a complètement assimilé les codes de la représentation et sait que pour que ça plaise, il faut que ce soit beau, au point même que l’on ne sait plus vraiment parfois si c’est de l’architecture ou de l’art. La force de l’image est réelle.

Les projets sont tous plus originaux les uns que les autres qu’on en regrette les réglementations constructives dans la vie « réelle ».

 —————————————————-

Exposition IN VITRO

du 24 octobre au 18 novembre 2013

A la Maison de l’architecture d’Ile-de-France

148 rue du faubourg Saint-Martin

75010 Paris

http://www.maisonarchitecture-idf.org/

Baptiste BLOT, Robinson Neuville - Andorra, statut et ambition d'une interdépendance

Paul Langereau - Connect IVRY

 

David Ottlik - Chandigarh 2035

Clément Maitre - Intérieur du cluster de clichy sous bois

Elsa Arsenault - Champ magnétique, concept et maquette logo

Alice Labourel - Sans titre

Charles-Elie Deliprat, J Galliano, N Pham - Carte mental du port ouest d'Amsterdam

Scénographie de l'exposition In Vitro dans la mezzanine de la Maison de l'architecture en Ile-de-Fran

2 - site n(expo)Add

IN VITRO - Exposition à la Maison de l'Architecture en Île de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*