Steve McCurry, né en 1950 en Philadelphie – Pennsylvanie, est un photojournaliste américain mondialement reconnu mais également un membre de la célèbre Agence Magnum Photos. McCurry a pourtant d’abord étudié le cinéma à l’Université de Pennsylvanie avant de commencer son travail en tant que photographe.

Il débute d’ailleurs sa carrière dans un simple journal local et après plusieurs années de travail en freelance, il commence à prendre son métier à cœur en franchissant la frontière entre le Pakistan et l’Afganistan pour réaliser certains clichés des réfugiés Afghans, ces derniers feront le tour de monde. Très peu de gens pourront nier avoir vu au moins une fois dans leur vie le portrait de la jeune afghane Sharbat Gula aux yeux verts perçant.

A ses débuts, il a aussi réalisé une série remarquable de photos au cours d’un voyage en Inde, apparemment son travail a contribué à une hausse du tourisme dans la région visitée. Lors de ses escapades, tout ce que l’on peut trouver dans le sac à dos de Steve, c’est un strict minimum de vêtements et du matériel photo. Steve dit ne pas avoir de réelle préférence entre le digital et l’argentique, ce qui importe pour lui c’est de saisir des clichés très différents les uns des autres mais surtout uniques. C’est ainsi qu’il a exploré les cultures et les pays. L’aspect intéressant du travail de McCurry est qu’il se concentre sur la façon dont la guerre influe sur le quotidien des gens, son désir est de saisir les émotions profondes reflétées sur les visages endurcis des gens et de dénoncer les conséquences que les conflits internationaux ont sur d’innocents civils.

«La plupart de mes images ont pour sujet principal des individus qui, par moment d’inattention voire de faiblesse, dévoilent leur « âme » à la vue d’autrui. C’est à ce moment-là ou j’interviens en faisant de mon mieux pour capturer ce vécu que l’on peut apercevoir à travers leurs traits, essayer de reproduire la scène le plus fidèlement possible. Il m’arrive également de prendre des photos de ces gens évoluant dans des paysages plus larges, de montrer la condition humaine…», a-t-il déclaré.

Grace à son dévouement, McCurry a reçu un nombre important de prix et des plus prestigieux, dont le Robert Capa Gold Medal, prix national de la presse Photographes, LeicaHall of Fame Award et bien d’autres…Aujourd’hui, il est un membre honoraire de sociétés et associations photographiques et artistiques.

Vous pouvez découvrir son travail ici:  http://stevemccurry.com/

Vous aimerez aussi

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *