atelier senzu

L’atelier Senzu n’est pas une agence d’architecture habituelle, c’est un atelier, comme l’indique son nom, et donc un lieu d’expérimentation, manuel et intellectuel. Fondé par Stéphane Bauche, Marc Bauche mais aussi Léa Girault, Wandrille Marchais et David Dottelonde, l’atelier est composé aujourd’hui de cinq jeunes architectes et collabore régulièrement avec d’autres designers ou artistes.

Partant d’une idée ou d’un concept poussé, ils tentent de le détourner ironiquement pour en faire un reflet de notre société. Et c’est là où l’image intervient car la force de leurs projets émane du travail graphique de communication qui vient ensuite. Ils utilisent des phrases courtes mais percutantes et des signes universels qui captent tout de suite l’attention. L’architecture aujourd’hui, comme l’art, est avant tout l’art de convaincre et de seduire.

A voir leurs projets, on comprend qu’ils s’amusent dans leur agence de l’avenue Parmentier, en créant des concepts qu’ils nous expliquent à travers des graphismes vendeurs, comme le projet High Spline, qui propose de faire courir un rail à travers Venise à la manière de montagnes russes pour renforcer l’image de ville-attraction.

Ils proposent aussi le projet de la Keith Moon Room (2011, Mexico), une chambre d’hotel cassable et saccageable pour se prendre pour une rock-star, comme Led Zeppelin ou Kate Moss.

Ils ont également touché un peu au design avec leur série d’objets revêtus en quartz (voir ci-contre) allant de la bague à la canette de coca-cola.

Leurs batiments réalisés sont toujours délirants et originaux, même si leurs idées paraissent davantage utopiques que réellement réalisables. Par exemple, le parking en hauteur dénommé Fast and Furious (Hong-Kong, 2012) ressemblant plus à un circuit automobile du futur qu’à ce que l’on a l’habitude de voir. Mais c’est celà qu’est l’atelier :  un créateur de l’espace futur.

En découvrir plus sur le site internet !

 

 

 

architecture

 

08_Arrivée des visiteurs  vue exterieure 04_Vue de nuit07_zoom 0108_zoom 02

1 Comment

  • Thomas 22 novembre 2014 00:06

    J’aime beaucoup ce genre d’image, très intéressant.
    Le lien est rompu :-(

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *