Naturalia, quand la nature reprend ce que l’Homme a abandonné

Photographe passionné, Jonk, que nous avons déjà interviewé, parcours le monde à la recherche de lieux abandonnés. A ce jour,il en a visité plus de sept cent, dans une trentaine de pays sur quatre continents.

 

patio en ruine ruine jonk photographe urbex

Il trouve dans ces espaces oubliés une grande poésie. L’intensité des atmosphères et la beauté du spectacle du passage du temps : la rouille, les murs fissurés, la peinture qui s’écaille, les fenêtres cassées, la nature qui reprend le dessus créent des scènes incroyables, d’une grande photogénie.

Avec le temps, son intérêt s’est concentré sur ce qui lui ai apparu le plus fort, le plus original, dans ce vaste sujet de l’abandon : les lieux repris par la nature. Il est poétique, presque magique, de voir cette nature reprendre ce qui a été sienne, réintégrer par des fenêtres cassées, des fissures, les espaces construits par l’Homme puis délaissés, jusqu’à  les engloutir totalement.

Jonk vient de sortir un premier livre sur ce thème : « Naturalia », chez l’éditeur anglais Carpet Bombing Culture.  Il comprend presque 250 photos ramenées de ses voyages à travers le monde. Des châteaux, des églises, des usines, toutes les infrastructures que nous pouvons trouver dans nos sociétés, mais abandonnées, puis reprises par la nature.

Vous trouverez ci-dessous une petite sélection en guise d’amuse-bouche :

ruine jonk photographe

ruine hangar jonk photographe

photographie urbex de ruine

urbex

urbex ruine

ruines incroyables

autel eglise ruine et urbex

parc d'attraction abadonné

avion russe crash

ruine moderne exploration urbaine

fontaine abandonnée

belle ruine

vieux bar abandoné

ruine photographiée par jonk livre naturalia

chateau en ruine

voiture abandonné avec un arbe qui pousse dedans

eglise abandonnée

wagon urbex

ancienne serre de culture en fer forgé et verre

Suivez l’artiste sur instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.