« No More » : À la découverte des nouvelles installations poétiques de Jung Lee

L’artiste coréenne, Jung Lee revient avec une nouvelle série d’installations de néons dans des paysages enneigés et brumeux. Si lors de ses séries précédentes, les néons formaient des lettres et des phrases cohérentes, les messages sont aujourd’hui illisibles dans cette nouvelle série intitulée « No More ». Les messages paraissent ainsi indéchiffrables, comme effacés par le temps, la puissance et la poésie des clichés sont restées intactes.

Jung Lee néon 

Jung Lee est né en 1972 et vit et travaille actuellement à Séoul, en Corée. Elle a reçu sa maîtrise en photographie du Royal College of Art, Royaume-Uni et son B.A. avec les honneurs en photographie du Kent Institute of Art & Design, Royaume-Uni. Elle a reçu un B.A. avec mention en communication de masse et journalisme de l’Université Kyung Hee à Séoul, en Corée.

Elle a récemment participé en 2012 à la Biennale de la Photographie de Daegu, à la Biennale des Femmes Incheon, à la Biennale de Gwangju «10 000 Vies» de 2010 sous la direction de Massimiliano Gioni, au Musée des Beaux-Arts de Houston. Elle a également exposé au Seoul Museum of Art et au Gwangju Museum of Art. Elle participera à la prochaine Esslingen Foto and Media Triennale. via ONE AND J. GALLERY

Jung Lee néon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*