Hendrick Weber a.k.a Pantha du Prince fait parfois ce qu’il appelle de la sonic house. Un peu dans le délire de notre Jacques national, il incorpore à sa musique des sons de l’environnement quotidien. Livrant une musique sous forme de performance artistique, la critique a par exemple très bien reçu en 2013 son projet avec The Bell Laboratory intitulé « Elements Of Light » – sorti chez Rough Trade s’il vous plaît. Cette sorte de symphonie électrique peuplée de dizaines de cloches et percussions avait en effet quelque chose de changeant dans la démarche. Bref, arrêtons de tourner autour du pot : Monsieur Weber fait dans l’expérimental.

L’expérimental certes mais l’expérimental accessible. À côté de ce projet perché dont vous pouvez voir des images sur les internets, il y a par exemple le clip de The Winter Hymn : un thème minimaliste s’installe avec des images noires et blanches qui piquent votre curiosité. Quand la couleur s’invite c’est avec élégance et les tons restent froids, la voix métallique. Quelques soubresauts viennent interrompre cet envoûtement progressif tandis que ces figures masquées feraient penser à des divinités précolombiennes. Le tout vous transporte au coeur de l’hiver l’espace de cinq courtes et douces minutes.

Vous l’aurez compris, la sobriété et la légèreté de cet ensemble audiovisuel nous ont touché. On espère qu’il en sera autant de vous.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *