« Giants ». Aurait-on pu nommer autrement cette série du photographe australien Jem Cresswell ?

Digne d’une couverture du magazine National Géographique, la série se compose d’une dizaine de clichés sélectionnés dument parmi les 10 000 capturés.
Un véritable hommage rendu à ces géants des mers et à leur humanité que le photographe a réalisé.

Armé d’un Canon 5D et d’un 20-70mm, il offre une véritable personnalité à chaque cétacé qu’il photographie… comme le ferait tout bon photographe avec un être humain

En tête à tête avec les baleines à bosses ou en compagnie d’un baleineau, le photographe australien à su mettre en valeur des regards et des attitudes qui traduisent un véritable moment de complicité entre le mammifère et l’artiste.

Au regard de cette série on peut d’ailleurs réellement se demander si les baleines ne sont pas consciente de la scène, tant elle semble jouer avec le photographe et son objectif.

Le contraste et la qualité des photographies nous feraient presque oublier que celles-ci ont été prise au large de l’Australie, en plein cœur de l’océan Pacifique.
L’utilisation du noir et blanc est justifiée par la volonté de Jem Cresswell d’attirer l’attention de l’observateur sur le mammifère en  se coupant de toutes autres distractions visuelles.

Interview: Intimate Underwater Portraits of Humpback Whales by Jem Cresswell

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une performance aquatique d’autant plus signifiante lorsque l’on apprend qu’il s’agit d’une première pour le photographe.
Jem Cresswell compte d’ailleurs poursuivre son aventure photographique avec les baleines, on attend donc la suite avec impatience !

more

EnregistrerEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *