Remise en question du consumérisme et notion de partage, tel est le mantra de la jeune et talentueuse Nora Feys, qui a ouvert son tout premier lieu artistique ce jeudi 16 novembre à Lille. Laissez-vous transporter dans un univers doux et poétique, où se côtoient art, design et mode.

Un parcours hétéroclite

Après avoir fait ses armes à ESMOD à Roubaix, Nora Feys, styliste-modéliste, rejoint la prestigieuse maison Yves Salomon en 2013. Lassée de la frénésie de la ville, elle quitte la capitale au bout d’un an et poursuit sa route, bien décidée à se lancer dans une toute nouvelle aventure.

Désireuse de ne pas se limiter aux vêtements, elle intègre ensuite une formation de communication visuelle à ARTS2 en Belgique. Afin d’acquérir les compétences nécessaires en vue de monter sa marque. Elle découvre ainsi la typographie et la recherche de logo.

Et c’est ainsi que son projet prend forme. Créer un univers à la croisée de l’art, du design et de la mode. Après de longs mois de réflexion et de création au cours desquels elle réalise une centaine d’œuvres uniques, son projet se concrétise enfin.

Un concept d’une exquise fraîcheur

En ouvrant les portes de son premier lieu artistique, Nora nous propose un autre regard sur la beauté des choses qui nous entourent. Elle aspire à un retour de la prise de conscience de la valeur des choses, ainsi qu’un retour à la sensibilité comme une force. Son concept repose sur la notion de partage et la remise en question du consumérisme.

Elle désirait avant tout créer un lieu unique où l’on pourrait prendre le temps de s’arrêter, de se laisser transporter par une histoire et d’y mêler la sienne. Mais aussi se laisser guider par l’émotion, l’intuition et faire savourer pleinement l’instant par le partage d’une vision du monde.

« L’éclat des êtres », une collection des plus poétiques

Sa première collection, « L’éclat des êtres », laisse transparaître cette volonté : révéler la beauté et la métamorphose des êtres. Elle puise son inspiration de la culture asiatique, qui prône la culture du vide et de l’épure. En effet, Nora n’a pas peur du blanc et préfère aller à l’essentiel. Son travail repose sur l’équilibre entre force et fragilité, qui se traduit par un travail de matière et de matériaux. Du métal à la feuille d’or, du bois à la broderie à la main.

La collection se décline dans des tenues, tableaux, sculptures et bijoux. La jeune créatrice nous propose ainsi des pièces uniques faites main et localement, et encourage l’échange de savoir-faire en local.

Chaque détail que l’on retrouve dans une pièce provient de la même thématique. Le passage du figuratif au symbolique, la beauté éphémère et la métamorphose, d’où cette représentation d’insectes.

Côté vêtements, vous retrouverez 10 manteaux femmes et 10 chemises hommes. Le choix de matières nobles rend le luxe visible en seconde partie, lorsque vous portez les pièces. Parmentures de manteaux en satin et soie, lainage, tuniques brodées à la main, foulards en satin et soie ou lainage doublé soie, franges de perles cousues main… Autre détail non négligeable, des boutons de manchette dérivés des fermetures d’armures de kendo, en provenance directe du Japon.

Avec ses portraits, la créatrice réalise une sorte d’herbier graphique et capture les émotions du moment. Elle alterne entre papier iridescent pour les ailes des insectes et les pétales des fleurs, encre de Chine et fil métallisé.  Elle nous amène à poser un autre regard sur soi et ce qui nous entoure.

Ses sculptures traduisent d’autant plus son attrait pour la culture nippone. En représentant des êtres stylisés qui semblent flotter entre ciel et terre, Nora s’est inspiré de Mon japonais. Ce sont les emblèmes qui symbolisent les différents clans. Ils évoquent l’appartenance à un groupe, et dans le cas présent, la nature. Réalisées en chêne massif, frêne et métal, elles traduisent cet équilibre en force et fragilité.

Afin de favoriser l’échange, vous pouvez rencontrer Nora dans son showroom lillois du jeudi au samedi. La collection sera renouvelée tous les 6 mois. Vous pouvez également découvrir son univers via son site web, sa page Facebook (@Nora Feys) ou bien encore son compte Instagram (@norafeys_artmodedesign).

1 Comment

  • FRANCOIS-BONPAIN 1 décembre 2017 18:15

    Bravo Nora, c est splendide, quel travail.. imagination, créativité,patience..

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *