rogervidephonic1

On a été fouiller dans les dernières réalisations du studio d’animation Roger. Pour marquer l’occasion, on vous a déniché la petite perle qu’est « Videophonic« . Une animation 2D excellente qui fait office de clip pour le titre « Lookin’ Out My Door« . Une mélodie des sixties nappée par un motion tout juste sorti du four, il n’en fallait pas plus pour régaler nos rétines.

Loud & Clear. C’est la devise de ce studio de post production et d’animation américain basé à Los Angeles. Deux maîtres mots qui ont fait toute la réussite de l’agence au cours de leurs précédentes réalisations. Avec des clients comme Toyota, Disney, Burger King ou History Channel, ces créatifs ont déjà su prouver par le passé leur talent en s’essayant à divers projets publicitaires. Ils réitèrent cette fois-ci en participant pour la deuxième fois à l’événement « Videophonic«  dirigé par l’association PromaxBDA.

A l’époque où MTV et Youtube n’existaient pas encore, les clips étaient un luxe que seuls quelques groupes pouvaient se permettre. L’industrie musicale a depuis beaucoup changé, la technique énormément évolué, et avec l’apparition d’internet et du mouvement DIY, on a vu apparaître une invasion de clips musicaux. Néanmoins certains classiques musicaux restent encore figés simplement à d’anciennes captations vidéos de leurs prestations ou voire seulement à l’état de cassettes. Ca a son charme certes, mais un dépoussiérage de ces pépites venues tout droit du passé s’imposait. Videophonic, c’est l’initiative qui redresse le tir en permettant à ces anciens titres un relifting complet en collaboration avec des studios de post production ou d’animation talentueux. Nous devons avouer que nous avons trouvé le concept vraiment sympa.

Cette année le studio Roger  a donc décidé de revisiter le titre « Lookin’ Out My Door » de Creedence Clearwater Revival. Le son est un petit bijou de nostalgie rock à lui tout seul, mais les esprits créatifs du studio ont réussi à lui rajouter une dimension comique et délurée pour un résultat qui sied à merveille à l’histoire empruntée au titre. On suit les aventures de jeunesse d’un fermier plongé dans un profond sommeil sur sa rolling chair, mais tellement profond qu’il se réveille octogénaire sur sa chaise à la fin du clip. Le motion a d’ailleurs été inspiré par un conte du célèbre Washinton Irving, ce qui explique la direction démente et fantastique choisie par le studio. Le traitement du thème est excellent et l’agence a su garder le côté authentique et old school du titre en s’inspirant également par le model des cartoons de l’époque pour le clip.

On a le droit à une animation 2D qui mêle un peu tous les styles du genre en incorporant un enchaînement de formes géométriques simples, de typographies, et encore d‘illustrations toujours bien amenées. Ce qui nous donne un résultat dynamique, coloré et encore une fois très maîtrisé. L’animation s’enchaîne parfaitement pour un clip vraiment réussi, et il ne fait nul doute que le groupe aurait très certainement grandement apprécié la performance du studio Roger sur cet exercice pas des plus faciles. Un savant mélange des genres mêlant deux époques totalement différentes.

rogervidephonic2

 

rogervidephonic3

rogervidephonic4

rogervidephonic5

rogervidephonic7

rogervidephonic8

rogervidephonic9

rogervidephonic10

rogervidephonic11

rogervidephonic12

 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *