« Closer to Heaven » est une série photographique de la photojournaliste New Yorkaise Sara Naomi Lewkowicz qui nous plonge dans l’intimité d’Alex, une jeune toxicomane en quête de bonheur.

Sara Naomi Lewkowicz

Tout commence en 2011 dans un bar à Baltimore. La photojournaliste rencontre Alex, une jeune strip-teaseuse accro à l’héro. Elle lui propose de la suivre au quotidien. C’est ainsi que naît une chronique sur 5 ans qui dévoile l’univers sombre d’une jeune femme vulnérable. Résultat : une merveilleuse iconographie du désespoir où le désenchantement est cultivé comme un art de vivre. Ces images déroutantes nous montrent une brutalité qui fascine. Le cadrage bancal des photos accentue le coté trash. La thématique est aussi crue que la lumière pour la révéler est douce et tamisée.

Sous des couleurs saturées, l’immoral et le scandaleux revêtent les habits d’un chic post-moderne. L’intime est donné à voir, sans que le voyeurisme ne s’invite…une vraie prouesse.

Sara Naomi Lewkowicz

Sara Naomi Lewkowicz

Sara Naomi Lewkowicz

Le glauque et le sordide ne sont jamais très loin. Pourtant, en constant équilibre sur le fil de la grâce, Sara Naomi Lewkowicz n’y bascule jamais. Le modèle se montre, cultivant un savant équilibre entre exhibition et pudeur, cette dernière finissant toujours par l’emporter.

De cette rencontre est née une véritable amitié entre la photojournaliste et Alex.

Sara Naomi Lewkowicz closer to heaven

Sara Naomi Lewkowicz

Sara Naomi Lewkowicz

Sara Naomi Lewkowicz

Sara Naomi Lewkowicz

A la croisée de Nan Goldin et de Larry Clark, icônes de la photographie américaine, Sara Naomi Lewkowicz n’a pas de tabou. La violence occupe une place prépondérante dans son travail. En 2013, S.N Lewkowicz a publié « Photographer as Witness », une série photographique dans laquelle elle montre Shane, un ancien détenu de 31 ans et sa petite amie de 19 ans Maggie (Lors d’une de leur rencontre, Shane et Maggie en viennent aux mains. Lewkowicz photographie la scène, ne s’interrompant que pour s’assurer que la police a bien été appelée).

Sara Naomi Lewkowicz

Sara Naomi Lewkowicz

Sara Naomi Lewkowicz

Depuis, S.N Lewkowicz a remporté plusieurs récompenses dont le World Press Photo Award en 2014 et 2016. En 2013, elle a été la première femme récompensée lors du festival « Visa pour l’image » à Perpignan dans la catégorie « Meilleur jeune reporter ».

Sara Naomi Lewkowicz

Vous pouvez retrouver son travail sur son site https://saranaomiphoto.com/

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *