Devenue une drogue récréative populaire à travers le monde entier, pénétrant toutes les couches de la société, le cannabis est une réalité socio-politique dont l’art s’est aujourd’hui pleinement saisi, en faisant d’elle une large thématique avec des approches très diversifiées.

Aujourd’hui, c’est l’artiste plasticien (et musicien) Sergio Garcia, ayant vu le jour en 1969 à La Havane, qui nous interpelle avec ses sculptures représentant des scènes, des gestes et des pratiques liées, entre autres, à la consommation du cannabis. Mais c’est également l’ensemble de la communauté hip-hop et de ses folles soirées qui semble quelque peu auscultée, démocratisant le produit auprès du grand public. Amateur invétéré de cannabis, Garcia fabrique ses sculptures anatomiques afin de mettre en lumière la façon dont la pop-culture  a justement compris la plante et s’est mis à la représenter.

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Une mise en abîme ludique de nos réalités où la drogue douce reste considérée comme dangereuse par les autorités alors qu’elle n’a jamais été aussi populaire. Avec ses créations, l’artiste souhaite ouvrir les esprits et les mœurs à la consommation du cannabis, soulignant l’hypocrisie de la répression violente en partisan affirmé de la légalisation.

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Pour découvrir l’actualité de l’artiste, c’est par ici !

Enregistrer

Enregistrer

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *