La sélec’ : les clips qu’il ne fallait pas manquer cette semaine #10

La fausse nature morte : Damien Rougier – No Plan

Contempler les natures mortes, c’est aussi savoir admirer l’art de représenter le réel. Si bien longtemps, le réel était peint à l’huile et encadré avec de belles dorures, Damien Rougier renouvelle cet art et nous présente la nature morte 2.0. avec quelques détails sympa en plus… Regardez-bien !

Le candide : Gorillaz – Humility

Gorillaz n’ont jamais cessé de nous interpeller. Choisissons d’abord un lieu qui ne paye pas de mine… Venice Beach et la douce vibe de L.A. Maintenant observons 2D rider candidement le bitume, au milieu du monde. Pour la touche finale, posons Jack Black en arrière-plan pour nous rappeler que c’est également ici que Tenacious D est né.

Le sexe 2.0. : Rone – Wave ft. Noga Erez

Curieux de se retrouver dans un lieu totalement inconnu avec l’impression de ne pas être sûr de vouloir y rester. Pourquoi est-on là déjà ? Ah oui, pour rencontrer un partenaire : Rassurant mais tout aussi inconnu que le lieu de rendez-vous. Le sexe 2.0, ça ressemblera à ça ?

Le vainqueur du face-swap game : Tommy Cash – Little Molly

La mode du face swap n’a jamais vraiment pris fin : drôle et malaisant, Tommy Cash la remet en scène afin d’être l’unique acteur et figurant de son clip. Dans toutes les tenues, de tous âges, avec toutes les coupes de cheveux, le tout dans un esprit très 80’s et 90’s… Exploration pour choisir la plus belle version du rappeur.

Une plage et un smartphone : Odezenne – Lost

Un an après la série de clips-documentaires qu’ils ont lancé en chaîne sur Youtube, Odezenne revient avec un clip pour Lost, une chanson inédite. Une longue traversée de paysages ensoleillés, en voiture, à pieds, dans la vitesse comme dans la lenteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.