Les meilleurs festivals de l’hiver à ne manquer sous aucun prétexte
Photo concert
Photographe : Nicolas Joubard ©

Nous sommes à peine en janvier que les programmations de festivals de l’été se dévoilent petit et petit, laissant place à une douce excitation et surtout une folle impatience. Cependant, il nous semble encore loin le moment où on pourra de nouveau enfiler ses bottes de pluie et se parer de sa plus belle couronne de fleurs pour arpenter les devants boueux des scènes de concert. Pour bien commencer l’année (et ne pas sombrer dans la dépression), nous vous avons préparé une sélection des meilleurs festivals hivernaux, aux quatre coins de l’hexagone.

Bordeaux Rock

Pour sa quatorzième édition Bordeaux Rock revient secouer la belle endormie avec une programmation toujours aussi rock et éclectique, avec l’objectif clair :« d’agiter et redessiner la géographie musicale d’une ville et d’un public jeune en mouvement ». Le festival rythmera donc pendant 5 jours Bordeaux en proposant des DJ Set dans la bibliothèque municipale, des projections cinématographiques, des brunchs blindtests, des concerts dans des bars ou bien sur les quais de la Gironde dans la coque de l’Iboat. Comme chaque année le festival nous offre une programmation étonnante et ahurissante où se mêlent groupes locaux et têtes d’affiche. Le bordelais Memory Scale, et son ambiant contemplative, ouvrira les hostilités et représentera, entre autre, avec Bancal, duo pop au son claire obscure, la nouvelle scène bordelaise. Pour ce qui est du reste des festivités on pourra aller taper du pied, jusque très tard, avec Helena Hauff, écouter le dandy Bertrand Burgalat, habitué de l’événement, ou encore secouer mélancoliquement la tête avec la délicate Dani qui viendra clore ces cinq jours de fête.

Bordeaux Rock

à Bordeaux du 24 au 28 janvier

Plus d’infos par ici

Generiq Festival 

A priori on ne voit pas trop ce qu’on irait faire à Belfort ou à Mulhouse en plein mois de février, et pourtant ! Cet hiver encore le Generiq festival vient réchauffer l’est de la France, avec plus de 70 concerts (dont 30 gratuits) répartis sur 5 villes pendant 5 jours. Aucune excuse n’est donc valable pour manquer cet événement (non non aucune), premier à avoir dénicher des pépites comme The Shoes ou Orelsan. Cette année vous pourrez danser dans les lieux les plus zinzins du grand est. Une usine, un temple, une friche, un musée… seront entre autre investis par le Generiq festival, en plus des salles de concerts les plus cool de la région (La Vapeur, la friche DMC…). Au niveau de la programmation Le Generiq fait la part belle à la nouvelle scène française avec les sons pop électro de Polo & Pan et L’Impératrice, les boomboomboom de DJ Chloé et les textes incisifs du rappeur Eddy de Pretto. On n’oubliera pas non plus d’aller jeter un coup d’œil au live de Le 77, fiers représentants de l’école du rap belge de cette édition, et à écouter les riffs bruts et la voix suave des Ulrika Spacek.

Génériq Festival

à Dijon, Besançon, Belfort /Pays de Montbéliard, Mulhouse du 7 au 11 février

Plus d’infos par ici

Astropolis Hiver

Astropolis c’est un peu le festival électronique le plus cool de France et d’ailleurs l’une des seules raisons qui nous pousseraient à passer la nuit sur le port de commerce de Brest, en plein mois de février. Détrompez vous, c’est une grande messe qui se prépare dans la ville bretonne. Cette année le festival nous offre de nouveau « Bunker Palace » en investissant la grande salle et le club la Carène (Scènes des Musiques Actuelles de Brest), proposant ainsi une toute nouvelle expérience de fête.  La première soirée sera consacrée à tous les amateurs de musiques industrielles, techno sombres et autres sons bruts et noirs. On pourra donc taper du pied toute la nuit avec Charlotte de Witte, Legowelt ou encore Look Mum No computer Live. Le lendemain sera l’occasion de sortir ses plus beaux vêtements colorés, se mettre des paillettes sur les joues et se déhancher avec les doux fous du Camion Bazar et le père de la deep-house new-yorkaise, Kerri Chandler : une fête joyeuse, scintillante et tourbillonnante. Pour les plus softs d’entre vous les journées sont ponctuées d’apéros sonores, de marchés de vinyles ou de showcases dans le nouvel éco-quartier ainsi qu’au centre-ville. Et pour ceux qui ont un peu trop forcé pendant cette semaine de teuf, vous pourrez finir les festivités avec la soirée « Mourir à Brest » au bar Le P’tit Minou. Miaou.

Astropolis festival

à Brest du 20 au 26 février

Plus d’infos par ici

La Route du Rock collection Hiver

Si d’aucuns écoutent du rock aujourd’hui, ils connaissent forcément la Route du Rock, qui officie depuis maintenant 27 ans comme le festival référence de rock indépendant en France. Même si la « collection d’été » (comprendre « édition d’été ») reste plus connue que sa cousine hivernale, à tord, la quarantième manifestation de la Route du Rock sera l’événement rock breton du mois de février ! Après une édition 2017 réussie, où se sont côtoyés Teenage Fanclub, Shame, Goat Girl ou encore les jeunes Rendez-Vous, Saint Malo et Rennes, s’apprêtent à recevoir en février prochain une programmation toute aussi bruyante que pointue. Le sensuel et caverneux Baxter Dury inaugurera sa tournée 2018 sur la scène de la Nouvelle Vague, les normands de Concrete Knives se produiront le jour de la sortie de leur nouvel album, Our Hearts et on écoutera également The Go ! Teams, projet parallèle du guitariste de la Fat White Family. Bref, du lourd.

La route du rock

à Rennes et Saint Malo du 21 au 24 février

Plus d’infos par ici

Les Paradis Artificiels

C’est à Lille qu’on ira se réchauffer avec les Paradis artificiels qui annonceront enfin les premiers jours du printemps. Le festival lillois, qui nous fait voir la nuit en rouge et noir, revient cette année avec une programmation toujours aussi éclectique, mais plus pointue que ses éditions précédentes. Concerts rap, pop, electro et rock s’enchaineront pendant une semaine sur les scènes de l’Aéronef, de la Condition Publique ou encore du Zénith de Lille. Libre à vous d’aller voir Polo & Pan ou autre Rone, que vous recroiserez sans doute sur la route d’autres festivals. Toutefois on vous conseille d’aller planer avec Isaac Delusion, jeunes poulains de Cracki Records et Microqlima, aux ballades oniriques, jeter un coup d’œil au show de Rejjie Snow, dont le nom doit sûrement vous parler car c’est l’un des rappeurs les plus cools de ces dernières années et bouger la tête sur le rock méandreux des américains de The Soft Moon. A ne pas rater non plus, la soirée de clôture qui réunira Vald et Roméo Elvis, ça peut être très très cool.

Les paradis artificiels

à Lille du 12 au 18 mars

Plus d’infos par ici

Rock The Pistes

« Chaussez vos skis et rejoignez-nous sur la piste des Portes du Soleil », voilà l’invitation (qui serait idiote de refuser) du festival Rock the Pistes qui aurait lieu le 18 mars prochain, en plein cœur de la Savoie. Rien de mieux donc pour dire adieu à l’hiver cette année. Des DJ sets au pied des descentes, des concerts sur des scènes éphémères en pleine montagne, c’est ce que propose le festival Rock the Piste, pour rythmer cette semaine de festivité. Pour sa huitième édition, le festival revient avec du lourd en programmant les ténébreux Horrors, dont le live ne sera à manquer sous aucun prétexte. Pour le reste, on retrouve des artistes cultes, tel Stephan Eicher ou encore que la FFF (Fédération Française du Funk), qui viendront secouer la poudreuse à coup de slams. Enfin, comme chaque année, le festival met en avant une sélection éclectique d’artistes émergents. On aura plaisir à aller assister aux lives de l’enivrante Loheem à la pop douce et brute, et à aller danser en Moonboots sur le rock psychédélique des Yelins. Bon, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Rock the pistes

au domaine des Portes du Soleil du 18 au 24 mars

Plus d’infos par ici

 

1 commentaire

  1. Petite rectification.
    il faut lire: on écoutera également The Go ! Teams, ET INSECURE MEN, projet parallèle du guitariste de la Fat White Family. Bref, du lourd.
    Mais ceci dit, ça donne envie ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*