Aurore Valade

Qui n’a jamais humé l’air saturé de chlore dans nos bonnes vieilles piscines Tournesol ?

Si vous n’avez pas été en colonie de vacances, que le bonnet de bain n’était pas votre atout séduction favori ou encore que vous ne vous sentiez pas l’âme d’un Manaudou, petite piqure de rappel : 183 piscines dites « Tournesol » couvrent le territoire de France et de Navarre. Celles-ci sont issues d’un programme lancé par l’État en 1969 visant à équiper le pays de piscines publiques suite aux mauvais résultats des nageurs français aux J.O. de l’année précédente.

C’est l’architecte Bernard Schoeller qui imagine ces nouveaux espaces de formes rondes installés dès les années Macumba. Formés d’arcs métalliques, structure auto-stable,  sur lesquels vient s’installer une structure coque en polyester percée de magnifiques hublots . Pour des raisons économiques et face à l’ampleur de la commande, il fait appel à la préfabrication (pour les plus mauvais élèves, la seconde piqure de rappel est ici).

piscine tournesol

Malgré son esthétique passée, ces piscines offrent des qualités spatiales et lumineuses à moindre coût. De plus, la structure montée sur rails coulisse et se replie sur elle-même permettant de profiter d’une piscine extérieure pendant les beaux jours.

L’agence Urbane Kultur, basée à Strasbourg, redonne alors une nouvelle jeunesse à la piscine Tournesol de Lingonsheim en la réhabilitant.
La forme ronde de la piscine et l’image qu’elle renvoie rend difficile une extension. Ils décident alors de conserver le dôme et de créer un second bâtiment autonome. Celui-ci contient tous les espaces secondaires nécessaires au bon fonctionnement de cet équipement sportif public permettant de gagner de la place sur l’espace initial pour agrandir les bains.

Urban Kultur6

Urban Kultur3

Urban Kultur4

En forme de boomerang, ce nouveau corps bâti propose alors un nouveau hall d’entrée, des bureaux, les espaces techniques ainsi que des vestiaires plus spacieux. Plus bas que la piscine, celui-ci ne vient pas la cacher, mais au contraire la révèle en soulignant le volume existant par son horizontalité.

Urban Kultur10

Urban Kultur1

Urban Kultur2

La structure coque est – quant à elle – redessinée de manière à donner un nouvel esthétique à la piscine et unifier le préexistant avec le nouvel édifice. De nouvelles ouvertures sont également créées de manière donner des vues sur les nouveaux espaces verts environnants.

Urban Kultur9

Urban Kultur8

Urban Kultur7

Urban Kultur5

L’agence strasbourgeoise réussit ici le pari de redonner une esthétique moderne à une architecture des années 80 tout en conservant ses particularités.

Pour voir les photos insolites d’Aurore Valade, c’est ici

Pour suivre le travail des architectes, c’est ici

Crédits photo : 
© Aurore Valade © Jean Baptiste Dorner

Vous aimerez aussi

1 Comment

  • OD 7 mai 2016 15:15

    Superbe travail de conservation !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *