La vision d’Atlanta de MYD et son titre/EP « No Bullshit »

No Bullshit

La relation France/Atlanta n’a jamais été aussi fusionnelle que ces derniers temps. Si la ville américaine pullule de jeune pousses prometteuses, le label Bromance n’a plus qu’à venir se servir. MYD, producteur de l’ombre de nombreux rappeurs, affilié au label français depuis son lancement et quart de Club cheval, semble vouloir lui aussi prendre sa part du gâteau. Son dernier EP No Bullshit, en collaboration avec Twice et Lil Patt, vient de sortir. Tremblez, le titre/projet est chan-mé.

On connait désormais l’attirance de Brodinski pour la scène d’Atlanta, son premier album Brava et sa mixtape The Sour Patch Kid sont le résultat de plusieurs années de travail avec la jeune scène étasunienne qui innove et monte. Ce que l’ont sait surement moins c’est que MYD n’a jamais été très loin de Brodi’ lorsque celui-ci était en studio. Producteur du boss du label, notre bienheureux faisait ses armes en silence. Prenant contact avec la nouvelle scène qu’il qualifie lui même de « spontanée,  créative et inspirée » pour The Fader. Son dernier EP No Bullshit est le premier pas franc d’une relation franco-américaine dont on espère encore entendre parler. En s’associant avec Twice et Lil Patt, la parole est tenue. Vent de fraîcheur en approche.

 

Trois titres viennent donc composer cet EP. Pas de projet si sophistiqué puisqu’il n’y figure que le titre éponyme, une version rallongée et une instrumentale. Tout de même assez pour faire bouger nos têtes sur le rythme dancehall du morceau d’origine que l’on prend plaisir à écouter version rallongée en piste deux. S’il n’en faut pas plus pour décrire le titre/projet, on reste tout de même sur notre faim de savoir ce que le producteur parisien a encore dans le ventre. MYD, nous t’attendons.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*