Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 2

Le mois dernier, le projet Le Mur Saint Ouen recevait Disco, un graffiti artist et véritable pionnier du mouvement underground parisien. On continue toujours dans le même courant artistique ce mois-ci mais boosté par une bonne dose de HIP-HOP au sens large du terme. L’invité du mur est Yellow, un activiste et membre de la Zulu Nation de la première heure. Nous lui avons posé quelques questions, de quoi en apprendre plus sur lui et sa passion pour le HIP-HOP qui le dévore depuis tant d’années.

Peux tu te présenter brièvement aux lecteurs de Beware ?

Yellow, natif de Tarbes dans le sud ouest. Fan inconditionnel de basket-ball, aujourd’hui à Pantin et graffiti artist depuis 20 ans.

Par quel biais est tu arrivé dans le Graffiti et qu’est ce qui te pousse à peindre ?

J’écoutais du rap depuis la 5ème vers 1991. J’y ai pris goût de suite car pour moi toutes les musiques, à part Michael Jackson, étaient les mêmes. Il y avait une réelle identité et des codes vestimentaires qui allaient avec et qui ne ressemblaient à rien d’autres. J’aimais ça, être différent des autres, sortir du lot. Il y avait un petit côté excentrique qui m’attirait.

J’ai pu voir par la suite à Tarbes des mecs qui peignaient, rappaient, scratchaient, dansaient sur du Rap, de l’Electro et de la Funk. J’ai capté direct la force du mouvement HIP-HOP, qui réunissait tous les éléments. Je voulais faire partie de tout ça.

Mon truc ayant toujours été le dessin, je restais des heures devant les graffs de MAZE et SNAKE. C’était ça que je voulais faire en ayant toujours dans la tête que je ferai mieux qu’eux. J’avais donc pour démarche de faire du graffiti pour m’incruster dans le HIP-HOP qui inconsciemment m’était si cher.

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 3

Tu officies via quel domaine dans le mouvement ? Plutôt vandal ou légal ?

Comme beaucoup j’ai commencé par du vandal pendant quelques années dans la rue, sur voies ferrées et sur du roulant. Mais c’était important pour moi de faire de la couleur aussi car je dessinais beaucoup sur des feuilles canson (rires). Je me souviens que je mettais peut être 2 heures à faire seulement une lettre… Alors imaginez pour un lettrage entier !

Des peintures t’ont marqué plus que d’autres durant ces années de pratique?

Chaque peinture a son histoire mais je garde cependant de supers souvenirs de toutes les personnes avec qui j’ai pu peindre. Mais au final, je me souviens plutôt des fois où je me suis fait pécho par les flics à l’époque…

Tu viens de participer au projet Le Mur Saint Ouen, comment ça s’est passé?

C’est marrant parce que je ne peins pas souvent pour un média alors la veille je me mettais un peu la pression à l’idée de peut être merder… Comme je ne prépare plus rien depuis des années, je me suis dit que de toute façon quoi que je peigne ça sera fait du mieux que je pourrais. En tout cas, vous m’avez bien mis à l’aise !

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 4

J’ai cru comprendre que tu étais un zulu (Les Ourz Zulu Nation South West), peux tu m’en dire plus sur cette facette de toi ?

Comme je disais plus haut, c’est plutôt le HIP-HOP sous tous ses aspects qui m’intéresse. La ZULU NATION est l’organisation menée et crée en 1973 par AFRIKA BAMBAATAA qui a réuni toutes ces disciplines pour ne faire qu’un autour des valeurs « Peace, unity, love and havin’ fun » mais aussi et surtout la connaissance. Savoir pourquoi on peint, on rappe ou on danse, d’où ça vient tout ça. Son histoire est belle et ses valeurs me porteront toujours.

Avec des amis j’ai pu monté les OURZ de la Zulu Nation (en référence aux ours des Pyrénées) dans le sud ouest de la France, pour fédérer beaucoup d’associations Hip-Hop de la région, proposant des ateliers auprès des jeunes toute l’année. Je me souviens qu’on avait blindé des salles chez nous lorsqu’on avait fait venir DEE NASTY, DJ KOZI, SAGES PO’, BUSTA FLEX et bien d’autres.

J’espère que cette aventure continuera car c’est important. L’unité me pousse à faire des choses folles, peut être trop des fois. J’ai bientôt 37 piges mais quand ça parle de HIP-HOP mon cœur en a 15.

Le graffiti est t’il pour toi un haut parleur pour diffuser le message de la Zulu Nation ?

Oui et non. Tu sais, j’ai pris le micro durant des années pour présenter des shows HIP-HOP et j’ai même été speaker de nombreux battles de break dont certains de renommée internationale. Et c’est là où je me suis rendu compte qu’avoir le micro c’était avoir le pouvoir. Échanger avec le public, être en symbiose avec les danseurs et le DJ. C’était le meilleur moyen de faire passer le message!

Aujourd’hui étant sur Paris, je me suis plus concentré sur le GRAFFITI. Alors, je peins du positif avec des couleurs « fresh » sans forcément de message mais toujours à consonance HIP-HOP, toujours.

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 5

As-tu une actu ou des projets en cours ou futurs ?

Je finis mon taf à la fin du mois pour enfin me consacrer entièrement à la peinture tout en continuant mes ateliers avec les jeunes. J’espère une belle expo parisienne avant 2017…

Des dédicaces?

L’équipe YOU CAN SPRAY, JOHN MOULOUD & BEWARE MAGAZINE, merci à vous. Mes frères de toujours KONE, SINY, SHADE, ISMA, LES OURZ, LEVA57, RITA, DJ KRIS, YARD5, SUGAR KANE, L BOOGIE, JUST4ROCKERS, GIGI, ISAIAH, KOMSA, MOZE, BIGREG, PHIL FOURMI, UNIVERSAL ZULU NATION, MAISON DU HIP-HOP, LOREA, LA JONCTION, ENZ, OZEDO, NEJ, RAID, BEBOP, ALAIN, ARNAUD, CAROLE, MARION, JU, JULIE, ma famille et tous ceux qui se reconnaîtront. PEACE

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 6

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 7

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 8

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 9

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 10

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 13

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 11

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 14

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 15

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 16

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 17

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 19

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 20

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 21

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 22

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 23

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 23

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 24

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 25

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 27

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 28

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 30

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 31

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 32

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 33

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 34

Yellow x Le Mur Saint Ouen – Interview et performance 35

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *