Anthopoda Iconicus, quand les insectes ressemblent aux personnages de Star Wars

Jusque-là spécialisé dans le dessin d’affiche, les couvertures de magazines et d’albums de musique. Le travail de Richard Wilkinson est très fidèle à la réalité. Il dessine ses propres personnages, des animaux réels comme des singes, des girafes, des zèbres … Ses productions restent utopiques dans les cadres qu’il adopte, mais ancrées dans le réel.

Il s’est pourtant surpassé avec sa nouvelle collections de dessins ! « Anthopoda Iconicus » est un projet né « de la fascination de cataloguer et classifier ». Il s’articule en une dizaine de dessins indépendants les uns des autres, représentant seulement un insecte chacun. C’est de l’hyper-réalisme. Chaque être représenté paraît être pris en photo, tant les détails sont précis. Scarabées, grillons, sauterelles, à première vue on penserait que tous les insectes sont épinglés sur une feuille blanche, à la manière des experts entomologiques. Mais ce sont bien des dessins.

Seulement des détails détonnent : ils ne paraissent pas être des insectes réels. Les couleurs s’apparentent à celles des insectes les plus exotiques, mais cela va au-delà.

  Les insectes hyper-réels de Richard Wilkinson, inspiré de la pop-culture

Richard Wilkinson explique directement que ses dessins ne sont pas des représentations fidèles de la réalité, mais de fictions. Il s’inspire grandement de la culture populaire, ou  » pop-culture  » : il a la fois étudié les illustrations d’Histoire naturelle et des éléments du monde moderne. Films, jeux vidéos, comics, véhicules … Les insectes dessinés en sont le résultat. Sa série se nomme d’ailleurs « Arthropoda Iconicus Volume I: Insects From A Far Away Galaxy ».  Certains s’apparentent à des véhicules ou des vaisseaux de la série Star Wars. Si vous vous y penchez, vous trouverez précisément tous les personnages un à un : Jabba the Hutt, Yoda, Chewbacca, les Stormtroopers, Anakin Skywalker, Leila … Et même l’Etoile Noire ! C’est un hommage aux symboles que sont devenus les films de la trilogie Star Wars, cultes et fascinant plusieurs générations.

Les insectes de Richard Wilkinson, entre hyper-réalisme et sciences-fiction Les insectes de Richard Wilkinson, entre hyper-réalisme et sciences-fiction Les insectes de Richard Wilkinson, entre hyper-réalisme et sciences-fiction Les insectes de Richard Wilkinson, entre hyper-réalisme et sciences-fiction Les insectes de Richard Wilkinson, entre hyper-réalisme et sciences-fiction Les insectes de Richard Wilkinson, entre hyper-réalisme et sciences-fiction

site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.