Même en juillet, le lundi matin reste un lundi matin avec tout l’agacement que ça implique : plus de lait dans le frigo, une douche qui donne l’eau chaude par intermittence, une personne âgée qui bloque l’escalier en descendant lentement, les gens dans le métro qui mettent trop de parfum, l’ascenseur du bureau qui ne fonctionne pas, votre fond d’écran de plaine paisible remplacé par l’anatomie intime d’un inconnu portant des yeux de cartoon avec la bulle « la bite c’est la fête ». Blasé, vous ne faites même plus attention à vos collègues planqués derrière leurs ordinateurs en train de pouffer de rire comme les adolescents d’un mauvais film de Judd Appatow. Bref, mentalement, vous êtes en PLS.

Vous voyez le tableau? Et bien disons que le nouveau clip de Basile Di Manski est l’exact opposé de ce sentiment d’inconfort et de lassitude. Déjà parce que le nom de ce morceau, « The story of a magnificent blowjob », revêt un caractère plus poétique que le full frontal de votre écran de veille, mais aussi parce que Basile domine le sujet quand il s’agit de réconfort post-weekend.

Réalisé par Jean Pouletty et le Cactus Club, ce clip sobre et faussement cheap rappelera au mieux des pas chaloupés en écoutant du Connan Mockasin ou Mac DeMarco, au pire 10 minutes de gloire pendant un date au karaoke (ce qui est tout aussi bien). Une bonne manière de partir en vacances quelques instants avant d’affronter l’Himalaya de travail à gravir cette semaine. Allez, Courage.

« The story of a magnificent blowjob » est un extrait de l’EP « in camera« , sorti sur Pain Surprises Records.
Basile Di Manski sur Facebook
Eric Rktn est sur Twitter

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *