chesley_bonestell_48

Son nom vous est très certainement inconnu. Il l’était pour moi aussi, avant de tomber sur ces dessins précurseurs de la conquête spatiale.

Précurseur car c’est bien en 1888 que tout commence, le 1er janvier pour être plus précis. Le jour de la naissance de l’artiste américain Chesley Bonestell.
Et si je m’attarde sur son cas aujourd’hui c’est que le bonhomme était un sacré visionnaire.

Sur le plan scolaire (comme si ça avait de l’importance), il s’est arrêté à trois ans d’architecture à l’université Columbia de New York. Ce qui ne l’a pas empêché de travailler sur des chantiers de renoms tels que le Chrysler Building du Plymouth Rock Memorial, le Supreme Court Building ou le Golden Gate de San Fransisco pour ne citer qu’eux.

chelsea_bonestell_032

Après quelques réalisations et l’effondrement du marché immobilier entrainé par la grande dépression, il part s’installer en Angleterre pour finalement revenir à la fin des années 30 à Hollywood – il y travaillera en tant que matte painter. C’est durant cette expérience cinématographique qu’il commence à combiner sa passion: l’astronomie, et son acquis hollywoodien, le matte painting.

Et c’est vraiment là, à cet instant précis, que ça devient intéressant. Car Chesley Bonestell, un simple dessinateur passionné par les astres, vient imaginer la conquête spatiale comme si il y participait. Il livre alors des dessins emprunts d’un réalisme scientifique saisissant et fait preuve d’une avance considérable sur les programmes spatiaux des années 40 – alors inexistants.
Ses vues d’artistes de Saturne et de ses Lunes (telles que titan) sont pour l’époque du jamais vu. Aujourd’hui encore, elles demeurent impressionnantes!

Avec la fin de la Seconde Guerre Mondiale vint la Guerre Froide durant laquelle sa série pour Collier servie de base pour la propagande du programme Spatiale Américain. C’est surement pour ça que le style des créations vous est si familier alors que le personnage vous sera totalement inconnu.

32

chelsea_bonestell_011

chelsea_bonestell_013

 

chelsea_bonestell_012

chelsea_bonestell_027

chelsea_bonestell_008

chelsea_bonestell_015

chelsea_bonestell_014

chelsea_bonestell_001

chelsea_bonestell_022

chesley_bonestell_47

chelsea_bonestell_009

chelsea_bonestell_024

chelsea_bonestell_025

chelsea_bonestell_018

chelsea_bonestell_002

chelsea_bonestell_005

chelsea_bonestell_026

chelsea_bonestell_021

chelsea_bonestell_017

chelsea_bonestell_016

chelsea_bonestell_010

chelsea_bonestell_004

chelsea_bonestell_003

chelsea_bonestell_023

chelsea_bonestell_006

chesley_bonestell_Primitive-Earth-I

chesley_bonestell_Primitive-Earth-II

chelsea_bonestell_029

chesley_bonestell_saturn_as_seen_from_titan

chelsea_bonestell_007  chelsea_bonestell_043

chelsea_bonestell_030

chelsea_bonestell_042

chelsea_bonestell_041

Construction of a manned space station. Art by Chesley Bonestell (1949)

Conquest of the Moon (Oct., 1953). Jacket Art by Chesley Bonestell

"Man on the Moon" by Chesley Bonestell in Collier's (Oct. 25, 1952)

"Man on the Moon" by Chesley Bonestell in Collier's (Oct. 25, 1952)

"Escape Pods on Shuttle!" by Chesley Bonestell in Collier's (March 14, 1953)

Collier's (April 30, 1954). Pages 26-27. Illustration by Chesley Bonestell

Collier's (October 18, 1952). Pages 52-53. Illustration by Chesley Bonestell

Collier's (March 22, 1952). Pages 32-34. Illustration by Chesley Bonestell

Unidentified activity_event

chelsea_bonestell_031-695x613

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *