« J’ai toujours été attiré par la poésie des petites villes. Leurs petites gares sont le seul lien avec l’agitation du reste de la civilisation je trouve qu’elles représentent à la fois l’espoir et l’isolement : l’espoir si vous partez, l’isolement si vous y vivez. Après avoir découvert cette petite gare déserte au cœur de Bucarest, j’ai tout fait pour mettre cette poésie en images.
Inspiré par les œuvres de designer Irina Marinescu, dont le travail est toujours touché par la mélancolie, j’ai essayé de créer avec Sandra l’histoire d’une femme piégée dans une gare vide. J’ai essayé d’éviter les clichés visuels et tout en ne montrant jamais les voies ferrées dans le but que Sandra soit le seul élément à apporter de l’émotion à l’histoire. »
Andrei Runcanu

 

Photographe de cet édito photo : Andrei Runcanu :  site
Modèle : Sandra de Models Under Management.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *