Découvrez un panel de 5 illustrateurs à suivre dans la région parisienne !

Hélène Lacombe :
Passionnée depuis toujours par le dessin et l’architecture, Hélène Lacombe est diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais et a décroché un master en design de produit et d’espace à l’Aalto School of Arts d’Helsinki. C’est lors de son séjour dans la capitale finlandaise qu’elle intensifie son rythme de production de dessins.

Ses dessins illustrent des architectures à l’aspect quasi-monolithique, aussi épurées que fournies en informations. C’est un travail nécessitant beaucoup de patience ; la saisie de chaque détail témoigne d’une minutie hors du commun.
Dans une section contemporaine du genre, son travail est proche du relevé historique d’édifices à l’instar de l’oeuvre des architectes Percier et Fontaine.
Les structures sont pour la plupart occidentales et publiques. Elles sont exécutées avec une légère perspective qui accentue la monumentalité des bâtiments et procure une sensation d’admiration qui nous fige, au premier contact avec l’oeuvre d’Hélène Lacombe.

La jeune architecte travaille désormais à Paris et partage son temps entre le dessin, l’école et une agence de mannequinat parisienne.

Suivre Hélène Lacombe : Instagram, site internet

Julien Brogard :
Jeune passionné de graphisme et d’illustration, Julien est diplômé d’un master en communication visuelle obtenu à l’ECV de Nantes. Le jeune homme travaille actuellement en tant que graphiste indépendant.

L’illustrateur joue sur la transparence, sur les couleurs superposées, les formes arrondies. Il habille ses personnages de volupté et de lascivité, dans des enveloppes humaines hypertrophiées. Le style est assez libre, et l’attention porté aux détails et à l’agencement des éléments picturaux créé de superbes unités colorées. Les compositions sont complètes et minimalistes.

Ses œuvres parcourent de multiples références, à la fois biblique comme l’illustre une image d’Adam et Eve dans leur stricte nudité au Jardin d’Eden avec le serpent, mais relevant également de l’histoire de l’art. Certaines compositions pourraient être des échantillonnages de tableaux, recomposés à travers le style de l’artiste ; d’autres sont simples et synthétiques. L’œuvre de Julien Brogard innove par ses couleurs chaudes et vivantes. Les vanités semblent faire partie de sa réflexion artistique, à l’instar de la femme, de la nature, du cycle de la vie et de la mort.

Suivre Julien Brogard : Instagram, Behance, site internet

Virginie Morgand : 
Après une formation technique à Nantes dans l’apprentissage du dessin et du mouvement, Virginie Morgand développe peu à peu son goût pour l’illustration, le print, la photographie argentique, la sérigraphie et la linogravure. Solide.

Polyvalente, Virginie Morgand a travaillé pour la célèbre marque de cosmétique L’Occitane et de nombreux magazines tels que Télérama, les Inrocks, Elle ou le NY Time Book Review.
Des petites scènes d’amour, des personnages féminins, des éléments architecturaux et des animaux (très mignons) cohabitent sur des fonds graphiques et légers. Certaines couleurs dominent (souvent le bleu, le rouge et le jaune), les compositions donnent l’impression d’être animées, en apesanteur.
Ses réalisations sont des instants de fraîcheur impulsés par des thèmes liés à la plage, aux loisirs, aux plaisirs, à la vie urbaine et fictive.

Virginie Morgand travaille actuellement à Paris dans la branche du dessin animé et de la décoration d’intérieur. Elle s’occupe aussi de storyboards de série TV pour la jeunesse et illustre des histoires pour les enfants. Elle s’amuse à créer des univers narratifs, épurés et colorés.

Suivre Virginie Morgand : InstagramBehance, site internet

Gabriel Nazoa : 
Gabriel Nazoa originaire du Vénézuela est actuellement installé à Paris. Graphiste, illustrateur, photographe, l’artiste est polyvalent dans ses créations. Il est également directeur artistique de l’agence de publicité JWT.

Un abécédaire, un guide animalier, c’est dans un florilège de finesse et de sympathie que Gabriel livre un travail lié par les aplats, par les jeux de lignes qui, dans l’espace, formulent des expressions géométriques épurées. Ses compositions participent à la fois au courant minimaliste contemporain très apprécié mais aussi d’une entreprise très personnelle au style bien affirmé. Les traits fins et précis se maquillent en un véritable jeu pour notre rétine.
Du collage au graphisme, Gabriel nous entraîne dans ses inspirations.

Suivre Gabriel Nazoa : site internet, Behance

Marion Chapuis :
Jeune illustratrice installée à Paris, « Chap » travaille pour le collectif d’illustrateur Jaune Cochon mais elle fait aussi parti de « Robert Beverly Hills », une sorte de blog dans lequel elle partage des collages customisés par ses soins. Un heureux mélange de paillettes, de photos vintage et de kitch.

C’est un univers très personnel qu’a constitué Marion Chapuis. On ressent, chez ces nombreux personnages exécutés avec les codes de représentation de la bande dessinée, les apports multiples provenant de cultures que l’artiste semble avoir côtoyé durant ses voyages.
Des réminiscences extraites des mondes asiatique ou africain, orchestrées par les tissus de wax et les ambiances synthétiques des illustration extrême orientales. Des traits fins, des aplats de couleurs vives et chaleureuses, un cosmopolitisme graphique généreux et agréable.

Suivre Marion Chapuis : Instagram, site internet

Enregistrer

Enregistrer

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *