Dimanche 29 janvier, le matin. Il existe peu de raisons qui font qu’on puisse être réveillé à 9h en ce jour: être encore en after, les dessins animés TF1, ou l’envie subite d’acheter un épluche patate sur le télé achat. Pour les Cheaper Shepherd, ce matin était synonyme de charbonnage. « Fast Lanes », leur premier album enregistré aux Etats-Unis enfin sorti, le duo parisien a décidé de rempiler avec les rappeurs de Poughkeepsie (de la banlieue de New-York), Cans, Djohns et Tommy Fresco, pour un second round. Une collaboration qui dure, et à l’écoute des nouveaux morceaux, met la barre un peu plus haute. Une symbiose idéale juste avant leur release party prévue pour le 3 février.

Invité surprise de ce matin-là, Flo the kid s’est pointé pour poser sur un morceau commun qu’on a le plaisir de vous faire écouter en exclusivité chez nous, un hymne mélant house et rap, qui va tranquillement retourner la Bellevilloise en fin de soirée (au fait, l’entrées gratuite, sur invitation ici). Double surprise, Flo the kid fera un crochet entre ses dates avec Mome et The Geek x Vrv pour défendre sa mixtape en première partie de soirée. Pas de repos pour les braves.

Rejoignez la release party, ce 3 février à la Bellevilloise

Et si vous voulez vous chauffer pour la soirée, on vous conseille de regarder le documentaire sur l’enregistrement de l’album des Cheaper Shepherd aux Etats-Unis, ça parle d’inconnu, de nuits sans dormir et de Cognac.

Hip Hop : From Paris To New York – Extended Version from TAO DELPORT on Vimeo.

 

Eric Rktn est sur Twitter

 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *