Deux jeunes frères aux visages poupins, habillés de couleurs pastel et aux cheveux longs décolorés bienvenue dans l’univers de The Lemon Twigs.

Lemon Twigs

Âgés de 17 et 19 ans les membres du duo sont accompagnés pour le premier album  « Do hollywood«  de Danny Ayala au synthé psyché et de Megan Zeankowski à la basse enchanteresse. C’est tout en émotion qu’ensemble ils nous rappellent les Beatles, Supertramp ou encore Sparks.

Touche à tout, ils sont multi-instrumentistes (guitare, clavier, batterie, instruments à cordes …), chanteurs ou encore comédiens comme on peut l’apercevoir dans leur dernier clip « These Words ».

Autant d’inspirations et d’expériences qui alimentent leur musique et leur style unique. Après le punk-garage indé des jumeaux californiens The Garden, The Lemon Twigs produisent un premier album composé de dix titres. Le tout nous plonge dans une atmosphère 60’s entre mélancolie et joie de vivre.

C’est dans cette inspiration très vintage et ces arrangements  que le groupe nous livre un mélange exquis de ballades langoureuses et pop (As long as we’re together, I wanna prove to you), de contes oniriques et baroques (Haroomata, Frank) ou encore de chansons efficaces que l’on chantonnera toute la journée après les avoir écoutées (These words, I wanna prove to you).

On entendrait presque le craquement du disque sur le diamant de la platine…

BTW → Vous pourrez découvrir The Lemon Twigs au Bataclan le 21 novembre prochain lors du festival des Inrocks. L’album Do Holywood sera lui disponible dès le 14 octobre 2016.

Écrit par Marion Fromy.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *