Entre la France et la Croatie, le jeune photographe slovène Luke Paige immortalise une déambulation en skateboard à travers des paysages urbains à la géométrie envoûtante.

Connu pour ses clichés dans le domaine du snowboard, du VTT ou du surf, l’artiste est un amateur de sensations fortes en tout genre, travaillant avec des marques reconnus dans le domaine comme Red Bull. Dans les œuvres ci-dessous, conçus à Paris et à Podgaric en Croatie (sur un monument de l’architecte Dusan Dzamonja, datant de 1967), Luke Paige s’adjoint les services de skateurs professionnels comme Jan Robek, Miha Miklavcicas ou le Parisien Antoine Plainfosse, pour sculpter leurs figures dans un jeu d’ombres et de lumières saisissants, au sein d’immenses décors offrant l’impression d’être perdu dans un autre monde. Baptisées « Monumental » et « Skatehitecture », ces deux séries dévoilent un travail sur le corps en mouvement à la fois moderne et captivant.

Luke Paige

Le minimalisme de la composition de chaque photographie s’ajoute au choix du noir et blanc, afin de construire un cadre où l’architecture semble emprisonner les skateurs que nous suivons. Un sentiment d’isolement se dégage peu à peu, en parallèle de cette folie des grandeurs bétonnée et froide formant une cage à ciel ouvert même si, de temps à autre, pointe la sensation d’une liberté à portée de skate.

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Luke Paige

Vous pouvez retrouver le travail de Luke Paige sur son site officiel : http://www.luke-paige.com/

Vous aimerez aussi

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *