Vivian Maier est une Photographe de rue Américaine née en 1926 d’origine Francaise. La plupart de ses clichés ont été pris entre les Années 1950 et 1970 dans les Rues de New York et de Chicago. On compte plus de 100 000 photos qui ont été réalisées a l’aide d’un Rolleiflex, seulement elle n’a jamais osée présenter son travail au public, bien qu’on puisse désormais la comparer aux légendes de la “street photography” comme Helen Levitt, Robert Frank ou bien Henri Cartier-Bresson.

Vivian Maier photo de rue

 

Vivian est Autodidacte, elle apprend sur le terrain, sans aucune aide extérieure. Elle ne développe même pas ses photos, ni ne les montre, pourtant ses clichés sont de purs chefs d’œuvre. Elle a su immortaliser l’Amérique Urbaine de la seconde moitié du XXe Siècle, grâce a des portraits marqués par son regard profondément humaniste sur Chicago et New York.

Elle était Gardienne d’enfants pendant 40Ans à Chicago, et était très pauvre. Une grande partie de ses photos étaient stockées dans la maison d’un employeur, ou s’y trouvait plus de 200 boîtes de documents. Elles ont été vendues lorsque Maier n’était plus en mesure de payer ses frais. Vers la fin de sa vie, elle a été sans-abri pendant un certain temps. C’est d’ailleurs les enfants qu’elle a gardé dans les années 50 qui, plus tard, se sont unis pour lui acheter un appartement et lui payer ses factures.

A Chicago, en 2007, John Maloof, 25 ans et Agent Immobilier a pour but d’écrire un livre sur un vieux quartier de Chicago, et cherche des photos à bas coût pour illustrer son livre. Alors en quête de clichés d’époque, il court les ventes aux enchères et finit par tomber sur un énorme lot de 30 000 photos qu’il touche pour 400$. C’est en réalité les photos de Vivian, et comprend en voyant ces clichés, qu’il tient quelque chose d’important. Après avoir publié quelques photos sur un blog de Street Photography, il reçoit des centaines de courriers pour des interviews.

Après deux longues années de recherche, John Maloof retrouve l’identité de la propriétaire de ces photos, et apprend qu’elle est décédée deux jours plus tôt. Vivian n’aura Jamais connu son succès, et aurait pu nous surprendre encore plus si elle avait été consciente de son potentiel.

Aujourd’hui, près de 90% de ses photos ont été retrouvées par John Maloof, archivées et cataloguées pour le plaisir des générations futures. Son travail fut exposé en 2011 au Chicago Cultural Center.

www.vivianmaier.com

3 Comments

  • Association Vivian Maier 1 décembre 2012 10:37

    Bonjour et bravo de mettre en valeur l’oeuvre de Vivian Maier.
    Il faudrait apporter des correctifs (de détail) à votre article mais ce n’est pas l’essentiel.
    Ici en France nous voudrions insister sur un aspect majeur de son oeuvre qui n’est pas mis en avant outre-atlantique : son oeuvre française réalisée principalement dans les Alpes.
    Nous avons organisé la première exposition française de ses photos en 2011 et en proposerons d’autres pour faire découvrir son travail de « country photography ».
    bien cordialement
    Philippe Escallier

  • Jacques Combet 2 décembre 2012 09:41

    Superbe!!!!!!!!

  • Trackback: Beware | Vivian Maier, Chicago en vidéo.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *